back to
LE CRI DU CHARBON
We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

La mani​è​re forte

by MIRABO

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    album 10 titres + DVD avec clips / lives / reportages studio

    Includes unlimited streaming of La manière forte via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €10 EUR or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La manière forte via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €15 EUR or more 

     

1.
mm / mm 04:09
Aussi loin que le fond puisse paraître Le sens de nos mots suit à la lettre une même direction Aussi folle que la forme puisse être l'harmonie de nos corps tient tête à la résignation. Millimètre par millimètre, nous dessinerons la trajectoire d'une oeuvre nette, forte de l'union d'un parcours semé de vos veilles et de nos propres frissons et tout le reste, tout le reste n'est plus que fiction. Millimètre par millimètre, maillon par maillon nous briserons le périmètre du plus solide des carcans rien qu'un soupçon germé, rien qu'une étincelle et la détonation effrénée de nos voix devient belle Qu’importe la distance, qu'importe l'échec seul le vécu créé l'ivresse d'un accomplissement Et à travers l’oeil que l'on nous prête encore nous vivons l'option d'un autre itinéraire construit en factions Millimètre par millimètre, son après son les fêlures d'âmes deviennent maîtres de la libre expression Millimètre par millimètre notre obstination gagne l'allure d'un mouvement fidèle pour lequel nous marchons Et si nous changions vos repères millimètre par millimètre Millimètre par millimètre, le temps d'un soupçon Millimètre par millimètre, nous réitérerons Aussi loin que le fond puisse paraître Aussi folle que la forme puisse être Notre histoire n'appelle pas de fin, Elle n'est que l'ombre d'un des multiples chemins Où pour chaque nouvel objectif Se révèlent d'autres horizons toujours plus lointains Mais lorsque le temps épuisera la flamme Carburant de l'énergie du déraisonnable En visant toutes les traces laissées et le sillon creusé Dans cette course pour un idéal suranné Nous ne regretterons rien.
2.
Pris dans les mailles d’un filet glacé Je cherche une issue pour enfin renaître. Tous les détails de mes gloires supposées Comme de la glue collent à mon être Trouver ma voix Chercher les êtres Être aux abois Et puis pleurer. Trouver le sens Ne pas sombrer Avoir l’aisance De l’homme aimé L’obéissance aux règles d’or Je m'en balance lorsque je dors Mais le réveil me rend mauvais A la machine je m’en remets Avoir le choix Savoir qui être Être le roi Et puis danser. Trouver l’aisance Pour écouter Avoir la chance De l’homme aimé L’obéissance aux règles d’or Je m'en balance lorsque je dors Mais le réveil me rend mauvais A la machine je m’en remets La révérence de mes efforts Je la romance lorsque je dors Mais le futur me rend inquiet A l'instant T je me soumets A présent je pense A présent je danse Au présent j’avance Ma mélancolie n’a plus d’alibi Je suis l’homme aimé Ma mélancolie en moi se replie Je suis l’homme aimé J'ai la chance de l’homme aimé J’ai le choix, Je sais qui être Je suis le roi, celui qui danse. J’ai trouvé l’aisance je sais écouter J’ai la chance de l’homme aimé.
3.
De prime abord tout de bon, que le meilleur... Un masque tâche de donner le propre d'une image que vous figurez. C'est un art de savoir porter une face cachée, un portrait craché au visage des aînés. Peut être noyé sous le poids d'une imposture jouée, l'otage caché d'un naufrage programmé Secrets, secrets tout le monde a ses secrets le secret se créé au contact du concret Secret, secret chacun cache un coup secret le secret se créé en silence mais c'est parfait Garder secret le masque parfait Noyer les traits d'un coeur distrait Voler l'excès d'un court succès Secrets Le cours du secret / l'or de l'homme parfait Déprime à bord, l'illusion bientôt dévore Les restes de vrai auxquels cet aplomb se raccrochait L'ombre immergée a cette fâcheuse tendance à venir démanger la peau immaculée Rien rien rien, trois fois moins vous irait bien Personne ne sait combien succès ont causé les feintes Rien ne se perd, rien ne se créé mais tout peut être soustrait au récit donné, à la posture imposée. Garder secret le masque parfait Noyer les traits d'un coeur distrait Voler l'excès d'un court succès Secrets A qui le masque plaît Quand le visage se suppléé Au cours du secret A court de succès Le cour du secret L'or de l'homme parfait.
4.
Je sens le ciel qui s’effondre Le point de mire aussi sombre Dans une tension électrique qui m’arbore Et s’accumule encore et encore et encore… Au prochain mot de travers D’évidence, je me perds Dans l’équilibre qui éclate En brèche immédiate Je deviens foudre Je deviens le tilter Dans une traînée de poudre l'élément conducteur l'incidence d'un élan destructeur En trajectoires parallèles L’écart est bien réel Et fait que sur la distance De nos 2 mondes, ta longueur d’onde prend de l’avance Et le complet historique de nos charges réciproques Sous l’impulsion physique d’un seul et même choc Efface les traces d’énergies statiques En convulsions chimiques Je deviens foudre Je deviens le tilter Je me fais l’arme des regrets, mon propre fléau Je me fais l’ombre qui planait au dessus des égos
5.
En quête de repères Dans un modèle qui s’enterre Où tout ce qui a été ne sera plus jamais De l’équilibre friable Qui a vu naître le sincère Ne reste que des songes et une poignée de fables Mais l’homme cavale Et il oublie de faire machine arrière Plus de raison de taire Son obédience monétaire Devenue le vulgaire d’un monde qui se damne à courir après ses chimères Chimères / Chamans Un éclair / la fin du dédale Alliez les ronces et l’éther Déliez les songes et la chair Alors qui est le coupable ? Qui a croqué le sésame ? Qui a troqué le vrai pour une illusion fade ? Est-ce l’âme solitaire des conquérants amers ? Est-ce l’ordre délétère d’un don insatiable d’étendre les frontières du règne partial ? Mais l’homme s’emballe, Quand le coeur perd le pas dans son penchant vénal L’érosion de l’oeil clair La dévotion au palpable A scellé les barrières au delà desquelles se cache le cercle animal Chimères / Chamans Un éclair / la fin du dédale Alliez les ronces et l’éther Déliez les songes et la chair Où sont les chamans ? Où sont les prêtresses ? De qui la magie émane ? Pour qui le coeur cesse ?
6.
Déposer les armes Dévoiler le reflet d'un regard inspiré droit dans les larmes. Déposer les armes révéler les aspects de l'instant oublié droit dans les larmes. Dérober le calme à la plus lourde des rafales pour se laisser submerger droit dans les larmes Laisse aller le silence... La vérité commence... Déposer les armes, se sentir l'entité d'un domaine exilé où tu es l’hôte, Tu es l'hôte.
7.
Puisqu’ils la veulent Même ma peau aura un prix Il sera fort et à graver dans les esprits J’irai encore, dans cette course pour l’absolu Toutes voiles dehors, qu’importe l’issue. De toutes les sueurs qui font nos carrières Que cette ultime ardeur soit un jet de pierre Aux perches tendues, comme aux refus De poser le pied sur des sentiers déjà battus Quitte à tout perdre sous leurs dents Que cette cavale en donne pour leur argent Si cette colère doit être la dernière Je m’épuiserai à l’user de la plus forte des manières… Dans la furie guerrière Dans la folie salutaire J’irai puiser la matière Pour me pousser à user la plus forte des manières L’éthique tacle vos carrières de vicaires Aux rites opaques aux percées singulières, Vos paroles en l’air, vos mirages de poussière Sont des raisons de forger ma manière de faire L’épique plaque vos procès arbitraires Et impulse l’attaque d’insurgés solitaires Fermez vos portes, dressez vos murs Il faudra bien plus pour cloîtrer nos futurs Au souvenir d’être fier Des tentatives d’exister… …A la mémoire claire… Dans la furie guerrière Dans la folie salutaire J’irai puiser la matière Pour me pousser à user la plus forte des manières
8.
Le tilter 02:20
9.
Aucun mot pour peser sur le sens caché du plus ancien de tous les mystères Aucun cri pour percer le secret des années écoulées en quête d'éternel Aucun récit resté gravé à qui je dirai amen. Aucun mot, aucun cri, aucune prière Aucun écho, aucun théorème à qui je céderai mon nom A qui je dirai amen De toutes les fictions, de tous les édens, Je briserai le renom, je briserai les chaînes Pour d’autres frissons pour d’autres poèmes Je déchaînerai les passions, invoquerai le ciel de bannir les sombres leçons Pour qui je dirai AMEN Aucun écho pour qui je dirai amen ----------------- Mais tellement de questions, tellement de peine, tellement… Pour autant de dilemmes de fuites pour aubaines de se plier D’un simple sermon, d’un épiphénomène Des menaces légions par centaine, par centaine … Mais sentir le frisson d’un autre soleil où la compréhension de toute science est vaine Nous rappelle. Aucun écho pour qui je dirai amen Aucune raison de se plier Aucune raison à qui je dirai AMEN -------------------------- Des belles paroles, sublimes paraboles Amène ton corps à l'évidence de lumière

about

Réalisé par Bruno Preynat @ Studio E Montbrison (42)

credits

released October 11, 2014

Textes : Cyril BALTHAZARD
Musiques : Cyril BALTHAZARD / Olivier PRADEL / Thomas RIBOULET

license

all rights reserved

tags

about

MIRABO Saint Étienne, France

contact / help

Contact MIRABO

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like MIRABO, you may also like: